Actualités

Nous vous informons sur les dernières opportunités du marché immobilie

Conseils pour contacter sa banque pour un prêt immobilier

Vous avez un projet immobilier et vous comptez obtenir un crédit immobilier pour le financer ? La première étape consiste à convaincre votre banquier de vous accompagner dans cette opération.

Vous avez un projet immobilier et vous comptez obtenir un crédit immobilier pour le financer ? La première étape consiste à convaincre votre banquier de vous accompagner dans cette opération. Ce processus peut parfois être long et il faut une stratégie bien adaptée pour réussir à obtenir un prêt auprès de votre banque. Ci-dessous quelques conseils pour contacter sa banque pour avoir un prêt bancaire.

1ère étape : Préparez-vous pour votre rendez-vous

Essayez d’avoir un bon scoring bancaire

Les banques notent leurs clients par rapport à leurs activités et leur dynamisme en utilisant leurs produits. Ainsi, si vous voulez avoir une bonne note auprès de votre banque, ce qu’on appelle le scoring bancaire, il faut que vous soyez actif auprès de cette banque. Le point le plus important est de constituer une épargne que vous laisserez fructifier dans votre compte. De plus, pour augmenter vos chances et améliorer votre score, il faut que vous consommiez le maximum de produits possible comme les divers types d’assurance.

Maximisez vos chances en augmentant votre apport

Il est bien révolu le temps où les banques assuraient la quasi-totalité du financement des projets immobiliers. Les banquiers sont beaucoup plus prudents et exigeants au niveau du partage des risques. Ainsi, ils exigent au minimum que le promoteur apporte 10 % du montant total qu’il veut emprunter. Il est toutefois préférable, pour augmenter vos chances de contracter l’emprunt, d’apporter dans les 20 % ou même plus car ce montant devrait permettre de couvrir tous les frais afférents au dossier. Vous pourrez faire peser dans la balance votre plan d’épargne logement, votre livret d’épargne, votre super livret ou encore impressionner votre interlocuteur en lui promettant de débloquer vos fonds dans les plus brefs délais. Vous aurez plus de chances d’avoir le montant escompté avec plus d’apports de votre part.

Votre stabilité professionnelle

Si vous disposez d’un contrat à durée indéterminée, n’hésitez pas à le mettre en avant car les banques aiment bien la stabilité professionnelle. Si de plus, vous possédez une longue expérience dans votre domaine et que vous disposez d’une ancienneté assez importante, vous augmenterez vos chances d’obtenir un crédit auprès de votre banque. Cela ne veut toutefois pas dire que les artisans, les entrepreneurs individuels ou les professions libérales n’auront aucune chance ! Il faut que ces derniers fournissent trois années de bilan pour convaincre de la pérennité de leur entreprise.

Évitez les découverts et un endettement trop important

Les banques préfèrent de loin prêter aux personnes qui disposent d’une épargne au lieu de faire confiance à des clients prompts à user des découverts. Les banquiers voient d’un très mauvais œil les interlocuteurs qui ont un trop fort taux d’endettement et au-delà du seuil fatidique de 33 %, il est quasiment impossible pour les banquiers de prête un seul centime.

2è étape : Le rendez-vous

La préparation

Vous avez réussi à décrocher un rendez-vous auprès de votre banquier ? C’est déjà une étape importante ! Maintenant, il faut mettre toutes les chances de votre côté lors de cet entretien. Pour cela, il faut que vous vous munissiez d’un dossier complet car cela permettra de faire avancer les choses beaucoup plus vite. Assurez-vous que toutes les pièces du dossier soient présentes et présentez-vous au rendez-vous à l’heure indiquée. Lors du face-à-face, mettez-vous dans la peau d’un offreur de services à la banque plutôt que dans celle d’un demandeur ou pire d’un quémandeur. Si vous avez bien préparé la première étape, vous viendrez à votre entretien dans une meilleure position et serez en mesure de négocier vos taux.

La mise en contact

Vous devrez avoir en tête que votre banque a besoin de votre argent pour tourner et que grâce à votre prêt, elle va en avoir encore plus. Les établissements concurrents de votre banque seront également intéressés par votre offre de partenariat, alors faites jouer la concurrence. De plus, vous serez bien vu par votre banquier si vous vous présentez avec un projet bien ficelé, avec une idée bien précise de qui va effectuer les travaux et quels en seront les coûts.

Pour réussir à convaincre votre banque de financer votre projet immobilier, il est important de bien préparer votre dossier et de soigner votre image auprès de cette banque. Venir avec un dossier complet et présenter un apport au-dessus de 20 % faciliteront l’acquisition d’un prêt. Réussir son entretien avec l’agent en charge de votre crédit est également un grand pas en avant. Mais il existe d’autres étapes propres à chaque établissement avant que votre dossier ne soit accepté et cela peut prendre parfois un certain temps.